Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience client et l'utilisation de son site. En continuant à surfer sur ce site, vous acceptez les conditions d'utilisation de ces cookies. En savoir plus

Les volets ou couvertures automatiques pour piscine restent depuis quelques années les couvertures les plus complètes. En effet, un volet protège votre piscine de toutes les pollutions extérieures, mais aussi du soleil, ce qui empêche la prolifération d’algues. Une fois fermé, il empêchera toute condensation la nuit et donc toute chute de température de votre piscine. En optant pour un volet solaire, celui-ci fera, en fonction de l’exposition au soleil, grimper le mercure de votre piscine de 3 à 8°C. Un des principaux avantages de la couverture automatique est la sécurité qu’il confère à ses propriétaires. En effet, les volets sont testés pour résister à la chute d’un corps de 150kg. Pour finir, les volets sont extrêmement pratiques et élégant, il suffit de tourner un interrupteur pour en commander l’ouverture ou la fermeture.

Il existe deux types de motorisation et deux types de lattes pour les volets. Lisez ci-dessous afin d’en percevoir les avantages de chacun.

Motorisation hors-sol

La moins chère, cette technique consiste à placer l’enrouleur motorisé en dehors de la piscine. Il est donc apparent et peut être masqué en le plaçant à l’intérieur d’un coffre. La motorisation hors-sol a les avantages de ne pas réduire la taille du bassin et d’être extrêmement facile à installer sur une piscine existante.

Une motorisation hors-sol classique (sans coffre) est très simple à installer soi-même. En effet, il suffit de percer des trous dans votre margelle pour y fixer les pieds de part et d’autre. Il vous faudra ensuite tirer un câble jusqu’à votre tableau électrique. A deux, l’installation de cette motorisation vous prendra environ 3-4 heures.

A l’exception des bâches Nova Plus, il peut être difficile de placer une bâche d’hiver car les pieds peuvent s’avérer gênant. C’est pourquoi il existe le système de platines déportées permettant le montage et le démontage très rapide de l’installation.

Si votre installation n’est pas protégée par un coffre, sachez que vous ne pourrez opter pour un volet solaire en PVC, il brulerait immédiatement. Par contre, il est possible d’opter pour un volet solaire plus résistant  en polycarbonate, même si le soleil l’usera plus vite.

Motorisation immergée

Très courante en Belgique, cette motorisation est la plus esthétique puisqu’elle est immergée. Alors qu’avant le moteur était souvent placé dans un puit sec creusé spécialement dans l’alignement du volet, nous privilégions maintenant les motorisations étanches placées dans l’axe lui-même. En effet, cette option permet d’oublier certains problèmes d’étanchéité et de diminuer le coût de l’installation.

Grâce à cet axe livré avec le moteur inclus, il est également très facile d’installation. Il vous suffira de percer des trous soit en dessous de vos margelles soit sur le haut de vos murs de piscine. A deux et en 4 heures, votre motorisation sera installée.

Certains choisissent d’isoler leur volet dans une cage à volet grâce à un mur dans leur piscine. Ils placent ensuite une poutre au-dessus de ce mur pour y placer un plancher de type caillebotis. De cette manière le volet est invisible une fois enroulé.

Il est clair qu’au plus vous désirez que l’axe de votre volet soit profond au plus il vous en coutera. En effet, vous nécessiterez une motorisation plus puissante capable de couler cette masse d’air. Pour cette raison, nous conseillons de placer l’axe enrouleur à environ 60cm de profondeur.

Vu que les lattes sont en contact permanent avec l’eau, tous les types de lattes conviennent à une motorisation immergée.

Lattes opaques en PVC

Généralement blanches, bleues, sables ou grises ces lattes sont les plus courantes en France. N’ayant pas de pouvoir chauffant, elles sont souvent utilisées dans les régions très ensoleillées ou pour des piscines intérieures. Les régions chaudes connaissent souvent des nuits froides ou d’importants vents qui font perdre énormément de chaleur à votre piscine. L’installation d’un volet de ce type pourra stopper cette condensation et donc garder votre piscine à une température constante.

Ces lames sont également les plus résistantes dans le temps et peuvent résister jusqu’à 15 ans.

Lattes solaires en PVC

D’une couleur bleutée, ces lattes sont très courantes en Belgique, aux Pays-Bas ou dans le nord de la France. En effet, grâce à leur surface inférieure noire elles permettent de capter la chaleur et la transmettre à l’eau de votre piscine. Un volet de ce type peut donc tout à fait remplacer une pompe à chaleur, sans consommer aucune énergie.

Avec ce type de lattes, il est important de faire tourner sa filtration aux heures de grand soleil pour permettre à l’eau chaude en surface de se mélanger et empêcher que le soleil ne brûle vos lattes dans le temps.

Un peu plus cher qu’un volet opaque, ce volet tiendra également moins bien dans le temps vu son caractère chauffant. On considère qu’il est bon de remplacer les lattes après 8-10 ans.

Lattes solaires en polycarbonate

Il s’agit de la dernière technologie en date. Par rapport au volet en PVC, il est plus cher et plus résistant. Cependant, contrairement à ce qui peut se dire, cet argument de résistance ne se vérifie pas dans le temps. Après environ trois ans, sa résistance chute pour égaler celle du PVC. Il n’aura donc, a priori, pas une longévité plus élevée que le PVC.

En terme de pouvoir chauffant, il s’agit du même que celui du PVC.


Paiements Sécurisés :