Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience client et l'utilisation de son site. En continuant à surfer sur ce site, vous acceptez les conditions d'utilisation de ces cookies. En savoir plus

 

Il est impératif d’équiper sa piscine d’une couverture en été et il s’agit même d’un investissement qui rapporte. En effet, une piscine sans couverture est sans-cesse à la merci des pollutions extérieures et du soleil. Par conséquent, les quantités de produits chimiques doivent être largement augmentées pour obtenir une eau cristalline. De plus, l’absence de bâche la nuit fera drastiquement chuter la température de votre piscine.

Il existe plusieurs solutions pour couvrir sa piscine en été et toutes ont leurs avantages et leur prix respectifs. La couverture la plus répandue en Europe et la moins chère est la célèbre bâche à bulles et ses multiples combinaisons. Vous pouvez aussi opter pour une bâche 4 saisons ou encore choisir la solution la plus complète, c’est-à-dire la couverture automatique.

Les bâches à bulles

Il s’agit de la solution la moins chère, même si elle doit être accompagnée d’un enrouleur. Il existe des couvertures à bulles de couleurs et de qualités différentes.

Le principe d’une bâche à bulles consiste à capturer les rayons infrarouges dans les bulles d’air pour transmettre cette énergie calorifique à l’eau de votre piscine.

La qualité d’une bâche dépend principalement de son épaisseur et de ses bords. L’épaisseur d’une bâche à bulle varie entre 180 et 500 microns. On considère cependant qu’en dessous de 400 microns, la qualité n’est pas au rendez-vous.

Au niveau des couleurs, les translucides sont celle qui chauffent le plus, mais qui empêchent forcément le moins la photosynthèse et donc la prolifération d’algues. Les bâches de couleur opaque (noire ou bleue) des deux côtés ont quant à elles un pouvoir chauffant moindre mais empêche la prolifération d’algues. Pour atteindre le juste milieu, la meilleure solution reste la bâche bleue sur le dessus et grises sur le dessous.

En termes d’entretien, il est impératif de ne pas poser votre bâche dans les 48h suivant une chloration choc. Elle aura une plus longue durée de vie si votre taux de pH est bien surveillé, si la piscine ne dépasse pas les 28°C et si la bâche est stockée dans un endroit sombre en hiver. Il est à noter que certaines couvertures nécessitent une bachette de protection à appliquer sur la couverture lorsqu’elle est enroulée. Ainsi, cette dernière n’est pas abimée par le soleil une fois enroulée.

Un point extrêmement important au niveau des bâches à bulles est la sécurité. En effet, cette bâche est réputée pour être dangereuse et l’installation d’une barrière périphérique est hautement conseillée, voire obligatoire en France.  

Les bâches à barres

Les principaux avantages de cette bâche sont la sécurité et son côté modulable. Elle peut en effet servir en été comme en hiver. Même si elle est plus chère que la bâche à bulles, vous n’aurez plus besoin de faire l’acquisition d’une bâche d’hiver.

Grâce aux barres métalliques reposant sur la margelle, cette couverture est extrêmement sécurisante, elle bloque littéralement l’accès à votre bassin une fois fermée. Cette bâche s’enroule à une extrémité de votre piscine (largeur) et y est accrochée par des sangles. Pour la dérouler et donc fermer la piscine, il suffit de tirer sur une sangle. Pour l’enrouler par contre, il vous faudra vous servir d’une manivelle ou d’un système électrique pour les plus grandes piscines.

Ici aussi, plusieurs qualités existent sur le marché. Ce n’est pas tant la qualité de la bâche (qui varie peu) qui importe, mais surtout les barres utilisées et la manivelle fournie. En effet, les barres rondes (tubulaires) ont, en fonction de la largeur de la piscine, très vite tendance à plier ce qui complique fortement l’enroulement de la couverture. Il est donc préférable d’opter pour des barres triangulaires, qui elles, ne plient pas. Les manivelles classiques ont également tendance à céder rapidement alors que les modèles plus robustes à deux poignées sont nettement mieux adaptés.

Ces bâches sont opaques et empêchent donc la photosynthèse ainsi que la condensation. Cependant, elles ne sont pas connues pour leur caractère chauffant.

Les volets ou couvertures automatiques

S’il s’agit d’une des solutions les plus onéreuses pour couvrir sa piscine, il s’agit aussi de celle réunissant le plus d’avantages. Le volet est sécurisant, automatique, distingué, opaque et peut être chauffant en fonction du choix des lattes.

Pour découvrir toutes les informations concernant les couvertures automatiques, rendez-vous sur la page dédiée en cliquant ici.


Paiements Sécurisés :